Aide

Focus sur les océans

Sélection documentaire de la BU Schœlcher

Chaque semaine, la BU du campus de Schœlcher vous propose une sélection de livres, revues, BD, DVD... à lire et à emprunter à l'espace Découverte dans le hall de la BU.

 

Cette semaine, découvrez les « Océans »

Ils forment de grandes étendues d’eau salée qui entourent les continents, il y en a 5 : L’océan Atlantique, Pacifique, Arctique, Antarctique et Indien.

Ils permettent la navigation d’un continent à l’autre, mais aussi la possibilité de se nourrir grâce à la pêche.

Cependant, le réchauffement climatique, la pollution, les déchets toxiques finissent par représenter un danger non seulement pour les organismes marins, mais aussi pour la population

Consultez la sélection pour en savoir plus.

Bonne lecture !

 

Les BU vous proposent ces titres, parmi beaucoup d’autres, avec un lien vers le livre sur le catalogue de la BU qui vous permettra de localiser ces références dans nos rayonnages.

 

 

 

Présentation illustrée des écosystèmes des océans et de leurs rôles dans la régulation du climat ainsi que dans la production de nourriture et de médicaments. L'accent est mis sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité.

 

 

La vie d'Anita Conti (1899-1997), passionnée par la mer dès l'enfance, qui fut la première femme océanographe française. Durant l'entre-deux-guerres, elle commença à cartographier les zones de pêche, car on ne disposait alors que de cartes de navigation. Son activité scientifique contribua à rationaliser les pratiques de pêche hauturière. Un dossier documentaire illustré complète l'ouvrage.

 

 

Cinquante notions liées au fonctionnement des mers et des océans, à leur biodiversité ainsi qu'à leur influence sur la vie terrestre et la météorologie sont présentées de manière à être assimilées en moins de trois minutes. Avec les portraits de sept scientifiques et explorateurs comme W. Munk, A. Wegener, F. Nansen ou K. Lochte.

 

 

L'océanographe décrit les cachalots, leur organisation sociale, leurs caractéristiques physiques et cognitives, leurs modes de communication ou encore leur culture. Avec des QR codes pour accéder à des documents complémentaires. Prix Jacques Lacroix 2018.

 

 

 

En 2017, en Norvège, Signe vit sur un bateau amarré dans un fjord d'où elle lutte pour la préservation des eaux. Cette militante écologiste de 67 ans découvre que son glacier natal est menacé par une opération commerciale autorisée jadis par Magnus, l'homme qu'elle a aimé. En 2041, David et sa fille Lou, deux réfugiés climatiques, découvrent son embarcation en France.

 

Le niveau de la mer monte en raison du réchauffement climatique. Ce phénomène s'accélère et touche de plus en plus de littoraux et de zones côtières qui accueillent des populations et des activités économiques. Divers scénarios d'évolution sont élaborés, à partir de trois exemples : la région Nouvelle Aquitaine, les Pays-Bas et le Vietnam.

 

 

Une réflexion sur le devenir du climat et les pollutions qui menacent l'humanité de disparition. L'auteur propose des solutions innovantes afin de créer une coopération efficiente entre l'homme et la nature. Le rôle des mers est ainsi déterminant : restauration de la ligne de rivage, transformation des plateaux continentaux en jardins de la mer, aquaculture, récifs artificiels, entre autres.

 

 

Les données et les concepts océanographiques se sont trouvés modifiés depuis l'expédition du HMS Challenger à la fin du XIXe siècle, la découverte de l'impact anthropique sur le climat et les derniers outils développés pour l'analyse des océans. Les auteurs dressent un bilan théorique de l'océanographie physique, chimique et biologique, examinant les enjeux écologiques contemporains.

 

 

Face au rôle majeur de l'océan dans le fonctionnement de la Terre et face aux risques majeurs tels que la montée des eaux, la pollution ou la surexploitation des ressources maritimes, les auteurs présentent l'océan d'un point de vue physique et biologique ainsi que les interactions et les dynamiques qui y sont liées.

 

 

Des explications concernant les vagues lorsqu'elles deviennent monstrueuses et assassines : leur formation, leur typologie, les leçons à tirer des occurrences passées, les dangers pour les navires, les prévisions des météorologues ou encore la recherche dans ce domaine. Le texte est enrichi d'anecdotes et illustré de photos et d'aquarelles.

 

 

Un état des lieux des mers et océans, de leur place dans la mondialisation, de leur emploi dans les conflits et des stratégies d'exploitation et d'utilisation des ressources maritimes.

 

 

Un panorama des dispositifs mesurant l'état et l'évolution de la qualité environnementale et sanitaire des eaux littorales. Né au début du XXe siècle, le contrôle de la salubrité bactérienne des coquillages consommables a été complété par un contrôle de la qualité chimique du milieu marin à partir des années 1970, puis d'un réseau d'observation du phytoplancton toxique dans les années 1980.

 

 

En ligne

 

Les émissions de dioxyde de carbone (CO2), résultant de la combustion des énergies fossiles par l’activité humaine, renforcent l’effet de serre et provoquent le dérèglement climatique. Alors que la sensibilisation des populations à ce problème planétaire global progresse, l’acidification des océans, qualifiée de « l’autre problème du CO2 », demeure aujourd’hui encore largement méconnue. Cet ouvrage répond aux dix questions clés qui permettent d’aborder les fondements biogéochimiques de l’acidification, les évolutions passées, en cours et à venir, les impacts sur les organismes marins et sur l’homme, et enfin les voies de remédiation. Il puise ses réponses dans des domaines aussi divers que la biogéochimie, l’écologie, la physiologie, l’évolution, l’aquaculture et la pêche, l’économie et la sociologie.

 

Les océans, qui n’occupent pas moins de 70 % de la surface du globe, recèlent, comme toutes les îles mystérieuses, des trésors incommensurables. Une rumeur court selon laquelle le fond des océans serait moins bien connu que la surface de la Lune. Pourtant, les scientifiques s’y intéressent depuis toujours mais, jusqu’à récemment, leurs technologies ne permettaient pas